8/1 : Modern*

15/1 : AP Oath of the Gatewatch en troll à 2 têtes

16/1 : AP Oath of the Gatewatch en scellé*

22/1 : Launch Oath of the Gatewatch en draft*

29/1 : Soirée casual : EDH multi/jeux de société/tests Magic

*Cet event compte pour la ligue

Dans cette série d’articles, nous allons détailler un commander, oui, un seul ! Mais sous différentes facettes. L’objectif n’est pas de dire ce qui est mieux ou pas, mais plutôt de facilité la recherche d’un style de jeu, ou de cartes complémentaires. Souvent on cherche à optimiser un deck commander en multi ou en 1vs1. Difficile de trouver les cartes adaptées car chaque article que l’on va trouver va se focaliser sur une liste de 99 cartes en particulier et un style de jeu. Dans ‘My beloved Commander’, nous allons rechercher toutes les synergies dans tous les sens. A vous de faire votre choix.

Pour débuter, nous allons jeter un œil sur une guerrière : Alesha.

Sans vouloir décrire la carte dans le détail, ce général se compose d’une partie aggro, tout comme d’une partie mid-game. L’initiative et sa force permettent de rapidement s’attaquer au point de vie de l’adversaire. Mais tout l’intérêt de ce général se trouve dans le coté récursif des créatures. Plus vous attaquez, même sans faire de dégâts plus le card-avantage sera important. Ajoutons à cela que nous sommes dans une optique tricolore, dont trois couleurs assez complémentaires et couvrant beaucoup de situation. Sans bleu, nous n’aurons pas de contresort, et peu de cartes de pioche. Sans vert, oublions l’accélération. Néanmoins, Alesha n’a pas vraiment besoin de beaucoup de manas, et le card-avantage se fera au fur et à mesure.

                             

En recherchant des informations sur ce général, vous trouverez globalement 3 voire 4 approches :

Alesha en multi.

Alesha mid-range/contrôle en 1vs1

Alesha aggro en 1vs1

Alesha allié/guerrier.

Nous n’allons pas détailler les catégories, mais que pour chacune d’elle, certaines cartes se retrouvent dans plusieurs catégories. Dans un premier temps, nous détaillerons avant tous les créatures récursives via la capacité du général.

Les créatures avec un effet d’arrivé en jeu seront bien entendu au-dessus du lot. C'est d'ailleurs l'objet de cet article, les créatures de ce deck.

Card avantage :

Abbot of Keral Keep: Un bon moteur de pioche à chaque fois que vous le ferez revenir. Il a déjà fait ses preuves en standard.

Disciple of Bolas : C'est en voyant cette carte qu'on a envie de jouer Alesha. Probablement la meilleure du deck. De très bonnes synergies, de la pioche, et des points de vie. Je vous laisse imaginer les combinaisons débiles avec Reveillark.

Dark Confidant & Pain Seer : Le premier est un grand classique. Notre courbe de mana est relativement base en 1vs1, le card avantage sera donc intéressant. Le second, un peu plus difficile à utiliser, mais à l’aide de Reconnaissance il fera l’affaire.

Feldon of the Third Path : Un Kiki-jiki de rechange. Toujours efficace.

Karmic Guide: Là aussi, on a à faire à une créature prémium pour ce deck. Elle permet de ramener n'importe quelle créature, et en plus elle se remet au cimetière si besoin.

Mentor of the Meek: Quasiment chaque créature du deck vous donnera une carte supplémentaire pour 1 mana. Quand on voit que certains jouent prêt de 50 créatures dans leur deck Alesha, c'est un must-have. 

Mindclaw Shaman: Une carte un peu fun et aléatoire, mais elle peut avoir de beau effet.

Mindless Automaton: Il peut être assez utile si on a besoin de se défausser de certaines créatures. De cette façon on recycle nos cartes.

Relic Seeker & Stoneforge Mystic: Pour soutenir Alesha, rien de mieux que d’une batterie d’équipement tel que Skullclamp ou Jitte. Et quoi de mieux que d’aller les chercher directement quand on en a besoin ! Relic Seeker est un peu plus maladroit, mais il n’y a pas trop de choix dans le domaine.

Casse-terrain :

Avalanche Riders & Fulminator Mage : Le duo de choc : ils peuvent vous permettre de locker une game complètement. Il vous suffit de ne pas payer l’écho, ou de sacrifier le mage tous les tours et de les faire revenir à chaque tour. Ce n’est pas une technique que j’apprécie, mais elle a le mérite d’exister.

Combo :

Anafenza, Kin-Tree Spirit: Combo avec Murderous Redcap et un puit à sacrifice.

Braids, Cabal Minion : Sacrifier Braids à la fin du tour de l’adversaire, et faites la revenir à votre tour. Card Avantage garantie ! Attention carte bannie en 1vs1.

Grenzo, Dungeon Warden: Dans ce deck remplit de créatures de force 2, Grenzo fait des miracles. Essayer avec Mistveil Plains, c'est adopté.

Kiki-Jiki, Mirror Breaker : Une bonne synergie avec presque toutes les créatures, et une combo avec l’Ange de la restauration.

Mirror Entity : Oui, cette carte peut retourner une game. Oui, cette peut venir de nulle-part. Oui, le Sangami est encore plus moche que le changelin.

Cartel Aristocrat, Viscera seer & Tymaret, the Murder King : Ils sont là pour sacrifier des créatures et remplir le cimetière.

Removal:

Big Game Hunter :Un bon anti-bête contre les gros sacs.

Bone Shredder : Anti-bête récursif avec Alesha.

Duergar Hedge-Mage : Multitâche et efficace.

Duplicant: Un très bon removal qui laisse derrière lui une bête.

Fiend Hunter : Même cas de figure que Brain Maggot, il faut penser à les sacrifier avant que l'effet d'entrée sur la pile ne soit résolue. 

King Macar, the Gold-Cursed : Avec Reconaissance, cette carte fait des miracles.

Manic Vandal : Anti-artefact. Dommage il n'a pas vraiment mieux en pas cher et force 2.

Silverchase Fox: Anti-dieu.

Necrotic sliver: Une vindicate sur pattes, récursive. Un peu cher quand même.

Nekrataal : Simple et efficace. Je suis ravie que l'image ait changer!

War Priest of Thune : Toujours mieux que le Moine réaliste 1/1.

Défausse :

Hypnotic Specter, Sin Collector: On défausse, on défausse, et on défausse

Slavering Nulls: Un bon ratio, s'ils arrivent à coller des baffes. En plus, ils peuvent être sacrifier au Commandant!

Entomber Exarch : On l'utilisera surtout pour défausser, mais il ne faut pas oublier qu'on peut aussi récupérer nous même du cimetière.

Brain MaggotTidehollow Sculler: Ceux-là, ils sont très bons, mais il faut penser à les sacrifier avant que l'effet d'entrée sur la pile ne soit résolue pour un effet optimal.

Dégâts :

Anathemancer : Je déteste le dessin de cette carte, mais comme ma maman me l'a dit: il ne faut pas se fier aux apparences. Ce zombie peut vous faire gagner une partie. Compte tenu du nombre de terrains non-base, il peut faire facilement jusqu'à 7/8 dégâts. Alesha se fait un plaisir de le faire revenir. Et si Alesha n'est pas là, il reviendra tout seul.

Ankle Shanker : J'aime beaucoup ce petit gars, il va donner beaucoup de fil à retordre lors des phases de blocage. La combinaison Contact mortel + Initiative est vraiment sympa.

Archetype of Finality : Un petit comme le petit gars juste au dessus, elle apporte le Contact mortel. On aime ou on aime pas. Son arrivée pendant la phase de combat peut-être sympathique, mais pas ultime.

Grim Lavamancer : Dans une optique aggro, il est intéressant. Sur de longue partie, il est contre-productif.

Mirran Crusader : Un bon ratio, qui peut se justifier en mode aggro.

Silverblade Paladin: Transforme toutes vos créatures en bête de guerre, enfin presque.

Hatebear :

Aven Mindcensor : En commander, on passe trois quart du temps à chercher dans la bibliothèque. Alors pourquoi ne pas écourter vos parties ?

L’avemain est une bête fragile, qui bien souvent ne fait pas son effet. Est-ce qu’il vaut bien ses trois manas ? Beaucoup de questions sur cette petite bête.

Leonin Arbiter : Même cas de figure que l’avemain. Il n’a souvent que peu d’impact.

Grand Abolisher : Tout dépendra du deck de votre adversaire. Globablement on préfèrera jouer autre chose, à moins de monter un deck tribal clerc...

Token :

Beetleback Chief : Des gobelins !

Monastery Mentor: Tout comme le jeune pyromancien, ce moine a fait ses preuves en Legacy. Coupler à de la défausse et du blast, ça peut faire une bonne affaire.

Pia and Kiran Nalaar : Un énorme ajout à ce deck. Des tokens volants, et du blast. 

Ponyback brigade: Des gobelins, encore des gobelins. J'aime !

Priest of the Blood Rite: Pas de gobelins, mais un bon gros démon 5/5. Le défaut est mineur en Commander.

Siege-Gang Commander : Comme les Nalaar, ce groupe de gobelins fait bien l'affaire. De plus, différents gobelins se cachent dans le deck: Murderous Redcap, Stingscourger...

Il fallait biens que toutes ces vermines vertes servent à quelquechose.

Young Pyromancer : Dans une version avec beaucoup de sort, le pyromancien a déjà fait ses preuves. Essayer de le coupler avec de la défausse.

Ramp :

Burnished Hart : C'est un peu lent, c'est vrai. Mais le fait de chercher deux terrains et de les mettre en jeu, c'est vraiment pas mal. Surtout si on pense qu'il est récursif.

Knight of the White Orchid : Une 2/2 Initiative pour deux, c'est fort. Alors si on peut se cherche une plaine, c'est le top!

Solemn Simulacrum : La carte du gagnant de l'invitational Jens Thorén qui dans ce deck fait de petits miracles.

Weathered Wayfarer : L'accélération de mana permettra de tirer moins de terrain par la suite. On aime ou on aime pas. (Et dans ce cas, on joue Land Tax)

Autres :

Anger : La colère dans votre cimetière en début vous assurera des débuts de partie bien débiles. N'hésitez pas à le défausser dès que vous pouvez.

Blood Artist : Je l'ai toujours considéré comme un artiste raté, ne produisant que des croûtes. Mais dans certains decks avec beaucoup de créatures, il trouvera certainement de l'inspiration.

Carrion FeederOn appele Rick Grimes, Rick Grimes à l'accueil. Encore un zombie! Il peut grossir assez vite et sa capacité peut-être utile pour mettre du monde au cimetière.

Drana, Liberator of Malakir : Dernier ajout de la liste. Drana apporte une bonne fraîcheur pendant la phase de combat.

Liliana, Heretical Healer: Si un besoin d'arpenteur se fait sentir, demandez Liliana ! Elle ferra des miracles, en plus d'être recursive.

Master of Cruelties: Il faut le faire une fois. Oui, au moins une fois. Mettre un adversaire qui se croit confortable à 1, ça a du bon. Il va attirer tous les removals de la table.

Mother of Runes : En donnant la protection d'une couleur, on peut faire plein de choses. Protéger son général fragile, mais aussi faire attaquer son général au travers d'une couleur.

C'est particulièrement intéressant pour Alesha, puisqu'elle peut déclencher sa capacité. Et ça, croyez moi, ça lui redonne le sourire.

Nighthowler : Un bon gros thon, qui revient également.

Palisade Giant : Un bon paratonnerre.

Phyrexian Revoker: Très bonne carte pour calmer les arpenteurs pénibles, enfin les moins pénibles également.

Stingscourger : Un peu de bounce dans ce monde de brute. Bon, c'est pas ultime, mais l'écho permet de le rejouer du cimetière si nécessaire.

Withered Wretch: Gérer le cimetière ça reste fort. Alesha le prouve.

Force 3 et + :

Butcher of the Horde & Falkenrath Aristocrat: De bonnes créatures à sacrifice qui ont de bonnes synergies avec Murderous Redcap.

Herald of Leshrac: Petite carte fun, si elle n'est pas gérée rapidement, elle peut déterminer une partie.

Hero of Bladehold : On voit ce héros dans de nombreux decks aggro. Il reste un incontournable pour coller des patates. Et il le fait bien! Pour 4 manas, on obtient 7 dégats, puis 9, puis 11, puis ...

Linvala, Keeper of Silence : L'ange fait partie de la famille Bear, Hatebear. Mais celui-ci est au dessus du lot par rapport au Léonin et Avemain. Il pénalise vraiment vos adversaires avec leurs créatures qui utilisent leur capacité activée sans jamais attaquer. Jenara, Nin, Tasigur etc...

Restoration Angel: Encore un ange, mais celui-ci est quasiment obligatoire. Il protège vos bêtes, déclenche les effets d'arrivée en jeu. Et en bonus, avec Kiki, vous gagnez la partie !

Reveillark : Encore un an.. ah non, un élémental. Certainement une des meilleures cartes. Avec Disciple de Bolas et Guide Karmique au cimetière, ça devient du n'importe quoi.

Il existe une série de créatures très aggro qui ne sont pas vraiment synergiques. Mais elles ont eu le mérite d'apparaître dans une liste joué qui a fait ses preuves. 

Battle BrawlerBloodsoaked ChampionBrutal HordechiefCrimson MuckwaderDiregraf GhoulDragon HunterElite VanguardExpedition EnvoyFiredrinker SatyrFleshbag MarauderGoblin BushwhackerGoblin RabblemasterGore-House ChainwalkerGravecrawlerHellriderHero of Oxid RidgeImposing SovereignIsamaru, Hound of KondaKytheon, Hero of AkrosMardu Woe-ReaperMerciless ExecutionerRakdos CacklerSoldier of the PantheonSpike JesterSpirit of the LabyrinthStormblood BerserkerTormented HeroWar-Name AspirantXathrid NecromancerZurgo Bellstriker

En conclusion, vous pouvez voir que rien qu'avec les créatures, il est possible de partir dans de nombreuses directement avec ce général. Ce n'est certainement pas le meilleur, mais cet article illustre également un point important de l'EDH, il n'existe pas qu'une seule stratégie.

 

N'hésitez pas à donner votre avis sur notre forum : http://www.hordesdemaltus.com/index.php/forum/discussion-jeux/57-article-my-beloved-commander#401

 

 

  Nouveau site, nouvelle série d'articles. Dans la série de "Stupid deck", on va essayer de décrire des decks sur un thème précis. L'occasion de découvrir des cartes oubliées, de magnifiques illustrations ou des decks funs. Pour le mois d'octobre, commençons par Halloween ! Les cartes noires seront forcément au rendez-vous.

La première carte qui nous vient à l'esprit est All Hallow's Eve

Cette carte de l'édition Legends est tirée directement de l'esprit d'Halloween: Citrouille, esprit et gragouille! Dessinée par Christopher Rush en prime.

 

Autre thème pour votre soirée Halloween, le bal des vampires. Inviter vos amis aux dents longues tel qu'Olivia Voldaren ou ses amis de Falkenrath à danser une petite Danse macabre.

   

Au départ, Magic était bien plus inspiré de contes et légendes d'autrefois. Désormais cela est moins le cas, pour inviter toute assimilation politique ou religieuse. Mais ce n'est pas le thème d'aujourd'hui. Pour revenir sur les mythes d'Halloween, il est impossible d'oublier l'incontournable Cavalier sans tête issu de la Légende de Sleepy Hollow paru en 1820 sous la plume de Washington Irving. Une autre carte a été inspirée de la littérature anglaise du XIXème siècle, Frankenstein. Il faut dire que notre zombie fait de différents débris humains peut être fun à jouer en fin de partie.

Evidemment les loup-garous et les momies sont également de la partie: Petit loup garou, Grand loup garou et Loup garou emballé. Une autre figure essentielle d'Halloween est bien sûr le Zombie, mais nous n'allons pas vous lister toutes les créatures à la peau pourrisante. Néanmoins, une mention spéciale pour Lory, épouse de Rick Grimes dans the Walking Dead, qui a trouvé une place dans Magic. Franchement, elle nous a cassé les pieds pendant 3 saisons dans la série, et là elle se repointe dans notre jeu préférée sous la forme d'une 1/1 qui régénère. Toujours aussi chiante !

Puisque nous sommes dans les références culturelles, nous allons nous intéresser au cinéma. Avant de lister toutes les cartes, nous pouvons distinguer plusieurs types. 

 - Inspirer de SAW: Thought scour, Pulling teeth & Lobotomy

 - Rappelez vous les enfants du village des damnées, ils reviennent: Blessed spirits. Ils me font toujours aussi peur.

 - L'Exorciste

N'oublions pas les terrains! Halloween se passe toujours dans un endroit plein de brumes. Plantons le décor! Ghost Quarter et Haunted Fengraf font l'affaire.

    

Pourquoi ne pas vous déguisez en Makeshift mannequin pour votre soirée d'Halloween ! A moins que ne préfériez cet horrible costume !