Bonjour à tous,
Le vendredi 13 octobre à 20h15 se déroulera l’Assemblée Générale des Hordes de Maltus, chaque membre de l’association est invité à y participer.
Lors de cette soirée le bureau actuellement en place vous expliquera quelles actions ils ont mené au courant de l’année 2016-2017, l’actuel trésorier vous fera un état des comptes et détaillera les investissements faits et ceux à venir.
Cette soirée marquera la fin de l’exercice en cours et le changement de bureau. Vous aurez la responsabilité de voter pour les membres qui représenteront l’association durant l’exercice 2017-2018.

Chaque membre de l’association à jour de sa cotisation pour l’année 2017-2018 a le droit de se présenter comme candidat dans le nouveau bureau (sous réserve d’avoir 18 ans révolu) et a le droit de voter pour ses candidats favoris. Si vous souhaitez participer et que vous n’êtes pas encore membre, pas de panique, si vous devenez membre avant le 13 octobre vous pourrez participer comme les autres membres de l’association !
Dans le cas où vous souhaiteriez faire partie du bureau pour l’année à venir je vous invite à postuler en envoyant un email à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. en précisant a quel poste vous postulez.
Il y en a 6 : Président, Vice-président, Secrétaire, Vice-Secrétaire, Trésorier et Vice-Trésorier. Pour savoir quels rôles incombent à chaque poste je vous invite à lire le paragraphe ci-dessous :

----- Le président -----
Le président de l’association en est généralement le cœur, le pivot. Un président d’association exerce sa fonction de différentes manières selon l’individualité, la personnalité de la personne assumant cette responsabilité. Ainsi, le président peut être quelqu’un qui délègue beaucoup de ses prérogatives ou quelqu’un qui tient à endosser toutes les responsabilités et les décisions sans partage réel.
• Au plan légal : Le président est habilité à représenter l’association dans les actes de la vie civile. Il peut donc signer des contrats au nom de l’association, même si cela ne veut pas dire qu’il peut décider tout seul. Le président représente également l’association en justice. Il peut donc, sauf stipulation contraire des statuts, agir en justice au nom de l’association.
• Au plan organisationnel : Le président est celui qui convoque le bureau. C’est lui qui supervise la conduite des activités de l’association. Il est le coordinateur de l’association, celui qui anime les réunions, signe les invitations et les convocations.
• Au plan moral : Le président est le garant des orientations de l’association, définies par le bureau. Il est appelé à rendre des comptes de l’exécution de ces orientations devant l’Assemblée Générale (rapport moral annuel). Mais c’est également le Président qui est le l’image de l’association auprès des partenaires associatifs, institutionnels et privés.

----- Le secrétaire -----
Le secrétaire est essentiellement chargé de la tenue des différents registres de l’association, de la rédaction des procès-verbaux des assemblées et des conseils d’administration qu’il signe afin de les certifier conformes.
Cette mission est importante car ses actes font foi jusqu’à preuve du contraire.
Il revient également au secrétaire de procéder aux déclarations obligatoires en préfecture, voire parfois de convoquer les différents organes de l’association. Plus généralement, il veille au bon fonctionnement matériel, administratif et juridique de l’association.

----- Le trésorier -----
Le trésorier partage souvent avec le président la charge de tout ce qui concerne la gestion de l’association.
Il dispose, seul ou avec le président, de la signature sur les comptes bancaires de l’association.
Il effectue les paiements, recouvre les recettes et, à ce titre. Il fait fonctionner les comptes de l'association et est responsable de leur tenue. Ainsi, si l’association dispose d’excédents de trésorerie, et qu’il place cet argent de sa propre initiative, sa responsabilité risque d’être mise en cause en cas de perte liée à un placement hasardeux (Com. 11 févr. 2014, n° 13-10.067).
Il rend compte de sa gestion devant l’assemblée générale.